TGV

« Les vocations, c’est comme le TGV… »

« Les vocations, c’est comme le TGV. Tout le monde veut les gares, mais pas les voies »

 

Albert Rouet, ancien archevêque de Poitiers, traduit:

« On veut bien des vocations dans la famille d’à-côté, mais pas dans la sienne »