Marche des vocations : Jurbise-Soignies

Ce mardi 1er mai, c’est le diocèse de Tournai qui accueillait la marche interdiocésaine des vocations. Le service national des vocations avait invité tout particulièrement les consacrés, les diacres et les prêtres de moins de 15 ans d’engagement, de même que tous ceux qui se préparent à un tel engagement.

Plus de 150 marcheurs se sont rassemblés en matinée à Jurbise (entre Mons et Ath) où ils ont été accueillis à l’église St-Eloi par Yves Verfaillie, doyen de Lens et responsable du service des vocations du diocèse de Tournai. Et les évêques francophones étaient de la partie.

Après un temps de prière et d’écoute de la Parole, les marcheurs ont pris la direction de Soignies. Un  périple d’une douzaine de kilomètres les attendait, rythmé par deux pauses : l’église de Masnuy-Saint-Pierre (pour un temps d’intériorisation personnelle puis de partage) et l’église de Neufvilles, où ils ont pique-niqué et échangé.

Ensuite, ce fut cap vers Soignies et sa collégiale Saint-Vincent. Les marcheurs y ont rejoint les chrétiens qui avaient répondu à une autre invitation, celle d’une journée de prière et de réflexion articulée autour de plusieurs activités destinées aux petits et aux grands .

Pour la célébration eucharistique de clôture, la collégiale sonégienne était largement remplie. Autour de Mgr Harpigny avaient pris place Mgr Léonard et tous les évêques de Belgique francophone. L’un d’entre eux fut tout particulièrement mis à l’honneur à la fin de la célébration : Mgr Remy Vancottem, évêque de Namur, fête en effet ses 30 ans d’ordination épiscopale. Un beau témoignage d’une vocation.

Hubert Wattier

source : info.catho.be