Être accompagné

Pour découvrir sa vocation, il est important de ne pas être seul. Car nous ne sommes jamais à l’abri d’une illusion ou d’un jugement erroné. Un accompagnateur spirituel t’aidera à discerner l’action de Dieu dans ta vie. Il ne donnera pas les réponses à ta place : toi seul peut répondre librement à l’appel du Seigneur. Il n’est pas là non plus pour te juger. Au contraire, il sera pour toi une oreille bienveillante, toujours prête à t’écouter et, s’il le faut, à t’encourager. Il pourra aussi te donner des repères pour ta vie chrétienne.

Avec ton accompagnateur, tu reliras ce qui a fait ta vie depuis votre dernière rencontre: tes joies, tes peines, ta prière, tes études ou ton travail, tes engagements, tes relations, le désir qui t’anime… Parfois, il peut poser une question, non par curiosité, mais pour t’aider à clarifier et à préciser, pour être sûr de bien comprendre. Cette relecture de vie t’aidera à mieux percevoir les signes que le Seigneur t’adresse dans ton histoire personnelle.

Choisis comme accompagnateur une personne d’expérience auprès de laquelle tu pourras t’ouvrir en confiance : un prêtre, un diacre, une religieuse, un religieux, une personne consacrée, un laïc formé à l’accompagnement. Ce choix t’appartient: demande au Seigneur de t’éclairer, de te donner ce grand frère ou cette grande sœur dans la foi qui te permettra de grandir dans ta vie spirituelle. Quand tu auras trouvé cette personne, tu détermineras avec elle la fréquence et la durée de vos rencontres. Tu gardes cependant toujours la possibilité de mettre fin, de ta propre initiative, à l’accompagnement.

Tu peux aussi rejoindre un groupe d’autres jeunes qui se posent la question de la vocation ou participer à une retraite, un WE sur la vocation. Vous pourrez y recevoir des conseils, partager vos expériences, poser vos questions, rencontrer des témoins, prier et progresser ensemble.