C’est le Samedi Saint!

Une hymne, un texte de la Bible et une oraison…

 

Une hymne: « Silence du tombeau » (© CFC)

Silence du tombeau !
Le monde se tait après la mort
Du germe de la moisson ;
Comme une semence
Dans le sillon,
Dessous la pierre on dépose le corps :
Voici l’heure du repos,
Le temps de l’espérance.

Détresse du tombeau !
La terre a saisi son Créateur,
La mort a pris le vivant ;
Pour nous il s’abaisse
Jusqu’au néant,
Avant le don de l’Esprit défenseur,
Voici l’heure du repos,
Le temps de la promesse.

Mystère du tombeau !
La femme se tient auprès du lieu
Où passe le Premier-Né ;
L’enfant que le Père
Lui a confié
Vient d’achever son retour vers les cieux :
Voici l’heure du repos,
Le temps d’ouvrir la terre.

Victoire du tombeau !
La garde s’endort et vient la nuit,
L’amour descend aux enfers :
« Venu dans l’histoire
J’ai tout offert.
Laisse la mort, Adam, car aujourd’hui
Voici l’heure du repos,
Le temps de notre gloire »

Un texte de la Bible:

Jonas, qui a passé trois jours dans le ventre du poisson, a adressé une prière au Seigneur. On ne chante ce cantique que le Samedi Saint:

Pour écouter une interprétation de ce cantique…

« Gloire au Christ: Il est descendu aux enfers et, le troisième jour, est ressuscité d’entre les morts!

Dans ma détresse, je crie vers le Seigneur, et Lui, Il me répond ;
du ventre des enfers j’appelle, Tu écoutes ma voix.
Tu m’as jeté au fond de l’océan et les courants m’ont cerné;
la masse de tes flots et de tes vagues a passé sur moi.

Alors je dis :  » Me voici rejeté de devant tes yeux;
comment pourrai-je regarder vers ton temple saint ?  »
Les eaux m’enserrent jusqu’à la gorge, l’abîme m’a cerné;
les algues m’enveloppent la tête à la racine des montagnes.
Je suis descendu dans le pays dont les verrous sont à jamais tirés sur moi.
Mais tu me remontes vivant de la fosse, Seigneur mon Dieu.

Quand mon souffle en moi défaille, je fais mémoire du Seigneur ;
et ma prière est parvenue jusqu’à Toi, jusqu’à ton temple saint.

Les servants de vaines idoles délaisseront leur honte.
Et moi, avec un chant d’action de grâce, je T’offrirai des sacrifices ;
j’accomplirai les voeux que j’ai faits : au Seigneur appartient le salut »

Une oraison:

« En ce jour, Seigneur Dieu, le temps semble comme suspendu, mais tu nous donnes de le vivre dans l’attente et l’espérance. Avec toute l’Eglise, prépare-nous à célébrer la résurrection de ton Fils » (CFC)

 

(source de la photo: https://fsspx.be/fr/news-events/calendar/c%C3%A9r%C3%A9monies-du-samedi-saint-53822)