Et si on parlait de la prière?

Question 2 : « Je peux entrer dans une église pour prier ? »

« Oui, bien sûr que tu peux entrer dans une église pour prier. C’est fait pour ça d’ailleurs.

C’est vraiment un lieu particulier qui devrait être toujours ouvert. Malheureusement, à cause des vols ou des profanations, les églises sans surveillance sont souvent fermées et tu te retrouves devant une porte close.

Une église devrait être un havre de paix, où l’on peut passer du temps. S’asseoir et rester là. C’est un lieu de silence et nous n’avons plus l’habitude du silence. Entre dans une Eglise et tu y trouveras Dieu !…

Je m’assois dans le fond de la chapelle. Comme ça, pour rien, pour être là tout simplement. Je me contente d’être là. Peut-être pour prier, peut-être pas. Je suis là et je savoure l’instant. J’apprends à ne rien faire, à donner ma présence tout simplement… Tu pourrais me dire que cette prière, je pourrais tout autant la faire dans ma chambre. C’est vrai. Je me souviens d’un petit film fait pour le Pèlerinage du Rosaire où on voyait un frère dominicain qui parlait à une jeune femme à Lourdes. Il lui disait : ‘Mais voyons, pourquoi viens-tu à Lourdes ? Dieu est le même partout !’. Elle lui répondait : ‘Je le sais bien, mais moi, je ne suis pas partout la même’… Toi non plus, tu n’es pas partout la même. Alors, entre dans une église !

Alors oui, il faut entrer dans les églises parce qu’on y découvre parfois des merveilles… Dans une église, surtout si elle est ancienne, rien n’est laissé au hasard.

Par exemple, une église est théoriquement ‘orientée’, c’est-à-dire que l’autel principal est dirigé vers l’Orient. Il n’est pas dirigé vers une ville ou un autel particulier, mais il est en direction du soleil levant, l’Est ou l’Orient, comme tu voudras l’appeler. Cela montre, rien que par la configuration du bâtiment que nous sommes invités à regarder vers le soleil qui se lève. La raison en est simple et tu peux la trouver par toi-même : le Christ Jésus est notre soleil levant. Par sa résurrection, sa victoire sur la mort à laquelle il nous donne de participer, il fait lever le soleil de la vie sur les ténèbres de la mort…

L’église est aussi remplie de la présence de toutes les générations qui se sont succédé en ce lieu. Si les pierres pouvaient parler, elles nous raconteraient les baptêmes, les mariages et les enterrements, tous ces événements de la vie d’un chrétien. Elles nous parleraient aussi des heures d’angoisse, des moments de grande joie, qui sont le commun de toute existence. Elles ont tout vu, entendu et vécu : le sacre d’un roi, les bombardements, la libération d’un pays… Tu vois, ces pierres ne sont pas que des pierres.

Mais surtout, elles sont révélatrices de la présence de Dieu… En entrant dans une église pour prier, c’est la présence de Dieu que tu vas trouver. Mets ton téléphone sur vibreur ou déconnecte-le. Pour deux raisons. Tout d’abord, tu donneras l’exemple à tes parents et grands-parents qui sont les premiers à l’oublier, quand ils savent utiliser le fameux appareil ! La seconde raison, de loin la plus importante : si Dieu veut te parler, ce n’est sans doute pas le moyen qu’il utilisera.

Le Seigneur n’a pas besoin de réseau.

Il demande juste un cœur qui écoute »

 

(Fr. Louis-Marie Arino-Durand, De toi à moi(ne), p. 73…83)