Et si on parlait de la prière?

« Quand vous priez, est-ce que vous êtes exaucé ? »

Exaucé ? Oui et non…

« Voilà une question intéressante ! Parce que je connais beaucoup de gens qui s’éloignent de Dieu parce qu’un jour ils ont demandé quelque chose et ils n’ont pas été exaucés, parce qu’ils ont l’impression que Dieu les a abandonnés.

Là se pose une question beaucoup plus profonde que nous aborderons un peu plus tard sans doute : pourquoi, si Dieu est bon, existe-t-il tant de situations injustes, tant de souffrance ? En un mot, pourquoi est-ce que j’ai mal et pourquoi est-ce que les gens que j’aime meurent ? Cela peut te sembler simpliste, mais ces questions sont fondamentales et, même si on essaye de les éviter, tôt ou tard elles se trouveront sur le chemin.

Mais revenons à ta question. Je pourrais te donner une réponse qui ne va pas te satisfaire : parfois oui et parfois non. Oui, il m’est arrivé de demander des choses qui m’ont été accordées et là, je n’ai pas oublié de dire merci. En même temps, il y a des choses que j’ai demandées dans la prière que je n’ai pas obtenues.

Quand j’étais plus jeune et que ma prière n’était pas exaucée, je faisais des reproches à Dieu ou à l’un ou l’autre saint. Jusqu’au jour où j’ai essayé de voir les choses plus globalement. Certaines demandes n’étaient finalement pas bonnes pour moi. D’autres l’étaient, bonnes, mais je ne les obtenais pas. Alors se posait la question du pourquoi.

Dieu n’est pas un distributeur automatique de prières exaucées. Si tu n’attends qu’une réponse positive de sa part, c’est toi qui te mets à sa place. Si tu n’es pas exaucé, alors tu seras déçu. Il y a tant de choses qui nous échappent. Or il n’y a que lui qui sache et puisse tout.

Pourquoi prier ?

Tu pourrais me dire que Dieu sait bien ce dont on a besoin sans que nous ayons à le lui dire. C’est vrai, mais lui a voulu que nous nous adressions à lui. Lorsque les disciples demandent à Jésus de leur apprendre à prier, il leur enseigne le Notre Père.

C’est sûr que nous ne saurons jamais prier parfaitement, mais est-ce une raison pour ne pas prier ? On apprend à prier… en priant. Le Seigneur voit le cœur de chacun de nous. Si tu attends de prier parfaitement pour prier, alors tu ne prieras jamais… Toujours est-il que lorsque je demande quelque chose à Dieu, je m’en remets à lui et lui demande que sa volonté se fasse. Si cela aboutit, je rends grâce, sinon, je me dis qu’il me réserve quelque chose de mieux… »

 

(Fr. Louis-Marie Arino-Durand, De toi à moi(ne), p. 61…69)

 

A bientôt pour une autre question...!