OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Mages ont apporté leurs cadeaux à la crèche… et toi?

Quand on dit « Epiphanie », on pense aux Rois Mages qui ont suivi une étoile mystérieuse et ont adoré Jésus, l’Enfant-Dieu couché dans la crèche ; on pense aussi à la galette des Rois, voire à la fève qui se cache au cœur du gâteau…

Mais qu’est-ce que cette visite des Mages change à notre foi ? Car une fête chrétienne qui ne rejoindrait pas les croyants du 21e siècle serait sans intérêt…

 

Le mot « Epiphanie » est un mot grec qui signifie « manifestation » : c’est la manifestation de Dieu aux étrangers, c’est-à-dire aux non-Juifs… Pour l’exprimer, des Mages, selon la tradition biblique (Mt 2), ont apporté trois présents à l’Enfant Jésus : l’or, l’encens et la myrrhe. Ces cadeaux sont des symboles : l’or était destiné au roi ; l’encens, hier comme aujourd’hui, rend honneur à Dieu ; la myrrhe servait à ensevelir (Jn 19, 39).

Ainsi, par cette offrande, les Mages attestaient que Jésus était à la fois roi, Dieu et vrai homme, puisqu’il devra mourir. Ils annonçaient en quelque sorte son destin…

 

Et pour nous qui sommes en chemin, que veut dire ce récit ? En quoi est-il Bonne Nouvelle (Evangile) ? Qu’est-ce que ce voyage parcouru par quelques Mages de Perse il y a deux millénaires peut nous apprendre ?

Il est en fait possible de retrouver ces trois cadeaux en notre vie, que l’on soit consacré ou non, marié, célibataire, prêtre, religieux ou religieuse, âgé ou jeune…

Ces trois cadeaux, tu peux, toi aussi, les offrir à Jésus !

L’or n’est pas seulement un métal de valeur, mais il représente aussi tout ce que tu fais : le bien réalisé, tes projets, ton travail, tes réussites. L’encens symbolise ce que tu adresses à Dieu : ta prière, qu’elle soit prononcée tout haut ou tout bas, dans une église ou dans le métro, ce sont aussi tes chants, ta méditation des Ecritures. En somme, tout ce que tu fais pour Dieu. Quant à la myrrhe, elle est le symbole de tes épreuves, de tes souffrances, de tout ce qui est lourd dans ta vie… Cela aussi, tu peux le lui confier.

Ainsi, dans le sillage des Mages, chacun(e) de nous peut déposer devant l’Enfant tout ce qu’il est, là où il est !

Et Jésus, de la mangeoire où il repose, t’accueillera avec tes présents et t’offrira, qui sait, de reposer avec Lui… Il doit faire bien bon, tout près du Fils de Dieu !

 

Belle fête de l’Epiphanie à chacun(e)…

 

 

Sr Marie-Jean (bénédictine d’Hurtebise)

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA